24 avril 2015

L'indépendance de la presse

Eh bien parlons-en !  Vraiment indépendante la presse  ? Rien n'est moins sur. Il suffit de jetter un coup d'oeil sur le tableau ci-dessous pour se poser la question.  En 2013, Le Figaro et Le Monde ont été une nouvelle fois les quotidiens les plus subventionnés par l’Etat, avec respectivement des subventions de 16 179 637 euros et 16 150 256 euros.  Voici le classement établi par ordre décroissant des principaux journaux et organes de presse subventionnés par l'état et le montant des subventions... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2015

La vie parlementaire / Nos députés.

  Les votes ont bien souvent lieu dans un hémicycle quasiment vide. L'absentéisme des députés est souvent lié aux cumulent avec d'autres mandats électifs. Toutefois, la réforme de 2008 n'a pas arrangé les choses pour ce qui est des présences en séance publique. Désormais, les textes examinés en séance sont ceux adoptés par la commission : le vrai travail de modification du texte se fait donc surtout en commission et la séance n'est bien souvent qu'une répétition de ce qu'il s'est déjà dit en commission.  Autre... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2015

La faillite de nos caisses de retraite

  Dans un grand moment de consensus médiatique, on nous a expliqué cette semaine qu’il y avait "des vents porteurs pour la croissance". Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics qui, à de nombreuses fois, a annoncé "la baisse du chômage et du déficit", a récidivé en annonçant que "nous maîtrisons nos dépenses et nous maîtrisons notre dette". Encore un petit effort et on pourra faire du "cagnoting" et éviter de faire les réformes nécessaires pour notre pays ! Le problème, c’est que le nombre... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2015

Michel Sapin s'impatiente

  Il ne comprend pas pourquoi ça ne tourne pas rond. Il tempeste contre les entreprises privées qui se laisseraient aller aux délices de la prospérité paresseuse, et avec ses grands airs, demande ou plutôt il exige d'elles qu'elles investissent.  A l'entendre, grâce à lui, elles ont retrouvé un «bon niveau de taux de marge». Et comme si cela ne suffisait pas il accuse les chefs d'entreprise, qui se plaignent de ne pas ressentir la baisse des charges annoncée, de ne pas avoir changé de logiciel comptable ! Le fossé entre le... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2015

Résultats des élections départementales 2015

Comme promis trouvez ci-dessous tels que communiqués par le ministère de l’intérieur les résultats des élections départementales du 22 mars et 29 mars 2015 de notre département. Pour visualiser les résultats de chaque nouveu canton du département des PO et le résultat commune par commune cliquez sur le lien ci-dessous.  http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/066/index.html   Résultats du département des Pyrénées-Orientales au 2d tour Binômes de candidatsVoix% Inscrits% ExprimésNb Sieges ... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2015

Pour les battus aux élections.

  Une loi pour renforcer l'indemnisation des élus battus aux élections. La nouvelle semble tomber à point nommé, quelques jours avant les élections départementales du 22 mars. Alors que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis estime que les socialistes pourraient se trouver éliminés dès le premier tour dans au moins 500 cantons, beaucoup de conseillers généraux sortants pourraient se retrouver au chômage technique. Pour parer aux difficultés de reclassement qui s'annoncent à l'avenir, les parlementaires... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2015

Nos très chers Sénateurs

  A quoi sert le Sénat, institution deux fois centenaire qui nous coûte chaque année plus de 350 millions d'euros ? D'abord à financer les privilèges (plus de 4 000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation) et les rémunérations royales (11 540 euros net par mois) des derniers princes de la République, nos 347 sénateurs. Et aussi à entretenir les 1 260 fonctionnaires les mieux rémunérés de l'Hexagone (de 2 500 à 20 000 euros net mensuels), qui font la semaine de 32 heures et ont presque 4 mois de vacances. Luxe, calme... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 07:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 mars 2015

Les privilégiés de la République

  Imaginez une corporation qui créerait son propre code du travail, qui déciderait des créations d’emplois, qui aurait un régime spécial de retraite, au revenu non imposable, qui pourrait cumuler plusieurs fonctions qui déciderait de travailler ou non et ou la cooptation vaudrait compétence. Impossible me diriez-vous ! Et pourtant elle existe cette corporation qui bénéficie de privilèges exorbitants. Ce sont nos élus. Ne comptez pas sur moi pour déclamer la complainte du « tous pourris ». Non, car il existe des... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 06:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2015

Le chien et les chacals

  Du coquin que l’on choie, il faut craindre les tours Et ne point espérer de caresse en retour. Pour l’avoir ignoré, maints nigauds en pâtirent. C’est ce dont je désire, lecteur, t’entretenir. Après dix ans et plus d’homériques batailles, De méchants pugilats, d’incessantes chamailles, Un chien était bien aise d’avoir signé la paix Avec son voisin, chacal fort éclopéÀ l’allure fuyante, que l’on montrait du doigt,Qui n’avait plus qu’un œil, chassieux de surcroît,Et dont l’odeur, partout, de loin le précédait. Voulant... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2015

Le changement c'est maintenant...

  Vous pourrez me raconter ce que vous voudrez, mais avec Hollande c'est tout de même autre chose qu’avec son prédécesseur ! Le style, la classe, le vrai chic corrézien. Tiens ! Un exemple parmi d'autres, samedi à peine sortie du lit de Julie, notre éternel amoureux est allait passer la journée au salon de l’agriculture. Sept heure viens juste de sonner et notre Président est déjà au cul des vaches. Un vrai retour aux sources, ponctué d'une série impressionnante de petits casse-croûtes et de grands coups derrière la... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgrig à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]