Un hommage national sera rendu à Michel Rocard aux Invalides... à sa demande
L'ex-premier ministre, décédé samedi, a laissé des indications très précises sur l'hommage qu'il souhaitait après sa mort
 
Décédé d'un cancer samedi à 18h30 à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, après dix jours d'hospitalisation, Michel Rocard ne s'en est pas allé sans laisser un testament "très précis" sur le triple-hommage qu'il souhaitait à sa mort.
 
Il souhaitait tout d'abord une cérémonie religieuse dans un temple protestant, puis un hommage national aux Invalides, et enfin un hommage au siège du Parti socialiste.
 
Ce dernier se tiendra autour du 11 juillet, a déclaré ce dimanche Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du PS.
 
"Michel Rocard avait laissé un testament très précis. Il voulait une cérémonie au temple, un hommage national aux Invalides avec allocution du président de la République mais aussi de l'ancien secrétaire général de la CFDT, Edmond Maire, et un hommage à Solférino avec intervention du Premier ministre Manuel Valls, de l'historien du PS Alain Bergounioux et de moi-même", a détaillé Jean-Christophe Cambadélis.
 
Humilité, simplicité, intimité....