Chers lecteurs, chers amis, Tourrilles et Tourrils, trouvez ci-dessous copie de la lettre que j'ai adressé à Monsieur Michel PIGEON Maire de LATOUR de FRANCE et à Monsieur Pierre LAPRAYE Président du Souvenir Français Comité haut Fenouillédes. 

Nous devons nous rencontrer ce jour en Mairie pour en débattre. J'ai bon espoir d'obtenir leurs collaborations pour mener à bien cette rénovation dans les plus brefs délais. Je ne manquerais pas de revenir vers vous, pour vous tenir informer des suites données à ce projet de conservation de notre patrimoine historique communal.

   _____________________________________

LATOUR de FRANCE le 28 mars 2016

 

Monsieur le Maire,
Monsieur le Président du Souvenir Français

 

L’identification des deux sépultures anonymes du carré militaire de la commune de Latour de France est à présent chose faites et je suis fier d’y avoir contribué. Mais mettre un nom sur celles-ci, pour que les hommes qu’elles abritent ne soient plus ignorés et ne tombent dans l’oubli, n’est pas suffisant.
Nous nous devons de leur offrir un lieu de sépulture à la hauteur de leur sacrifice pour nos valeurs, pour le République et pour la France. Un lieu digne de leur engagement, un lieu, où chacun pourra se recueillir, témoigner et commémorer, un lieu où accomplir notre devoir de mémoire et la rénovation du carré militaire, en fait partie.

Comme vous avez pu le constater, celui-ci en a grand besoin.

Par la présente, j’ai l’honneur de vous demander, de bien vouloir prendre en considération ce projet de rénovation et de le soutenir.
 
Je ne doute pas un seul instant que vous saurez faire face à vos obligations et donnerez une suite favorable à ce projet. C’est pourquoi, dès à présent j’ai décidé de m’engager à vos côtés et mis à disposition de la commune le mat porte drapeau.

J’espère que nous aurons dans les plus brefs délais, le plaisir de célébrer tous ensemble les commémorations à venir sur la place d’arme du carré militaire fraichement rénové.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Souvenir Français, l’expression de ma considération distinguée.

 

Monsieur Jean Louis Grignard