Monsieur le Maire,

Le 18/06/2015, vous avez organisé une réunion d’information publique sur le thème « L’insécurité et la vidéo protection », et dans le débat qui suivit, je me suis autorisé, diverses remarques et suggestions que vous avez aussitôt balayées d’un revers de manche et rejetées sans aucune explication.

Puis, quelques jours plus tard, le 22/06/2015, lors de la réunion de notre conseil municipal, vous avez sollicité et obtenu l’autorisation de poursuivre les démarches pour la mise en place d’un réseau de vidéo protection.
Pourquoi tant de précipitation sur un sujet aussi sensible et sérieux que la sécurité ?
Cette urgence… m’interpelle et laisse à penser que tout était bouclé… et que la réunion du 18 n’avait pas d’autre but que de plébisciter votre projet sécuritaire.
Ceci étant, si l’on peut se féliciter de l’intérêt que vous semblez porter, à la protection des biens et des personnes et à la sécurité dans notre commune, le choix et les moyens que vous allez mettre en place et leurs conséquences m’interroge et appellent à réflexions.

Certes, les faits de délinquances qui se sont produits dans la commune durant l’été 2013 sont inadmissibles et intolérables et tout doit être fait pour qu’ils ne se reproduisent. Mais ils ne font pas pour autant de Latour de France, une commune où l’insécurité prédomine. J’en veux pour preuve le nombre de délits et d’incivilités répertoriés dans la commune, qui bien qu’en légère augmentation depuis quelques années est très nettement inférieur à la moyenne départementale.

Que vous soyez à l’écoute du sentiment d’insécurité ressenti par certains de vos administrés et que vous pensiez devoir renforcer la sécurité du parking des écoles et de ses alentours n’est en rien critiquable.
A contrario, le développement d’un réseau de vidéo protection tel que vous l’envisagez l’est bien d’avantage.

Vouloir doter une commune de 1000 habitants d’un réseau de vidéo surveillance me parait surréaliste. Cinq caméras pour un coût que vous estimez à 20 000€ pour sécuriser uniquement le parking des écoles et ses alentours c’est de la folie douce. D’autant plus que vous n’apportez aucune réponse sécuritaire ailleurs dans le village. 
Vous avez à disposition d’autres moyens pour y parvenir, moyens qui me semblent mieux adaptés à la sécurité en milieu rural (service de gendarmerie et police municipale).

Vous allez me dire, que police municipale, gendarmerie et vidéosurveillance sont complémentaires, et que l’un n’empêche pas l’autre. Effectivement, c’est votre point de vue et celui de nos élus. C’est aussi votre choix et je le respecte.

Mais voyez-vous, j’eus préférer voir préserver ce qui fait le charme de notre village, le charme de Latour de France. 

  • Celui d’un village pittoresque, lové au pied de son château, qui surplombe l’Agly.
  • Celui d’un village charge d’histoire, placé sous la surveillance de son clocher tour récemment restauré.
  • Celui d’un village magnifique où il fait bon flâner dans les vieilles ruelles à l’abri des ardeurs du soleil Catalan et de la tramontane.
  • Celui d’un village que tout le monde nous envie.
  • Celui d’un village où il fait bon vivre Monsieur le Maire.


Pour toutes ces raisons et biens d’autres encore, pour ce village que je chéri et qui est devenu mien un jour d’avril 91, je préférerais voir au dessus de nos têtes, un éclairage public judicieusement réparti, plutôt que des cameras de vidéo surveillance.

Vous avez fait d’autre choix, et je le regrette.