LES VŒUX DU MAIRE

 

Et bien figurez-vous que ce fut pire que dans le plus mauvais des scénarios que j’avais envisagé.

Permettez que je vous dise Monsieur le Maire combien vos vœux 2015 me laisseront un gout amer et une impression de gâchis. La moindre des politesses vis-à-vis de vos administrés eut été que vous soyez entouré de l’ensemble de nos élus pour présenter vos vœux à la population. 

Vous y avez failli.

Une nouvelle fois, comme de coutume certains de nos conseillés municipaux ont brillé par leur absence. Rien de très nouveau me direz-vous puisque il s’agit toujours des mêmes… ceux qui oublient également de venir siéger aux réunions du conseil municipal.

Combien de temps encore allez-vous accepter de tels comportements ?

Qu’attendez-vous pour leur signifier et leur faire comprendre qu’être un élu de la république entraîne obligations et exige un minimum de politesse à l’égard des électeurs.

Mais pourquoi donc se sont-ils présentés ?

Comment pouvez-vous nous appeler à l’unité, dans le respect de tous, des lois et des valeurs de la république, alors que vous n’avez jamais été en mesure (y compris le jour de votre investiture) de réunir autour de vous l’ensemble de nos élus et de vous présenter au complet devant vos administrés ?

Allez-vous y parvenir au moins un fois durant votre mandature ?

C’est quoi pour vous l’unité Monsieur le Maire ?

Ne vous seriez-vous pas aperçu que trois élus de votre liste manquaient à l’appel (sans doute avaient-ils mieux à faire) ? Et vous ne les avez même pas excusés.

Trouvez-vous cette façon de se comporter normale et digne d’élus de la république, Monsieur le Maire ?

Comment devons nous interpréter leur absence et votre silence à ce sujet ?

Quel bel exemple d’unité, de civisme et de citoyenneté que vous nous avez offert Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs nos élus

Vos vœux 2015, les premiers de votre mandat resteront entachés tout comme votre investiture par les manquements de certains d’entre vous. Leurs absences répétitives, raisonnent comme une forme de mépris de la fonction et des électeurs et ça Monsieur le Maire, ce n’est pas acceptable et encore moins tolérable.

Si nos élus absentéiste trouvent leur fonction trop contraignante, ne veulent ou ne peuvent pour diverses raisons les assumer pleinement, rien ne leur interdit de démissionner. La communauté leur en sera j’en suis certain reconnaissante et à défaut ne s’en portera pas plus mal.

Ceci étant, j’aime à croire que vous saurez trouver les mots pour les convaincre de revoir leurs façon d’être dans l’exercice de leur fonction d’élus de la république. Je sais combien cela demande de sacrifice et d’engagement personnel parfois difficile de concilier avec vie privée et vie professionnelle. Je sais aussi qu’il est plus facile de critiquer que de faire. Je sais également que laxisme et chienlit marche souvent de pair et qu’il devient impératif de dire avec fermeté et sans équivoques STOP maintenant ça suffit.

Permettez-moi Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs nos élus de terminer mon propos en vous souhaitant à toutes et à tous, santé, bonheur et réussite dans votre vie de citoyen responsable et votre action municipale.

 

 

Jean Louis GRIGNARD