Et bien la consommation de vin la plus importante du monde revient au… Vatican ! Selon le Wine Institue, l’organisation représentative des producteurs californiens, le siège de la Papauté consomme 74 litres de vin par an et par personne, soit environ 100 bouteilles par individus. C’est deux fois plus qu’en France ! Serait-ce à cause du "vin de messe" ? Toutefois, comme le rappelle  le quotidien Italien La Stempa , lors de la communion, les prêtres sont censés ne boire qu’une gorgée de vin et non pas se saouler. Par ailleurs, ce vin "sacré" ne s’achète généralement pas dans les commerces traditionnels. Cette consommation serait privilégiée par le supermarché du Vatican, presque sans taxe, et par le fait que les employés et retraités du Saint Siège (plus de 5 000 personnes) peuvent acheter du vin sans payer de TVA. Mais l’explication la plus plausible semble celle de la démographie : en effet, la Cité Etat est peuplée de seulement 800 personnes, dont la plupart sont des hommes âgés et sans enfants, qui selon cette étude est la population la plus encline à boire du vin en plus grande quantité. Quoi qui l’en soit, il apparait que les plus gros consommateurs de vin sont surtout des petits pays. Ainsi, le Luxembourg arrive en deuxième place du classement (56 litres), suivi de l’Andorre (46 litres).Le premier "grand" pays à être cité dans l'étude est la Slovénie, avec 43 litres par personne et par an, suivi par la Macédoine (41,5 litres), le Portugal (41 litres) et la Suisse (38 litres). Qui l'eut cru !
Alors si le salut de nos viticulteurs passe par le Saint siège, les petits pays et les maisons de retraite et bien tant mieux et moi j’en suis ravi. Que dieu les bénissent !!! 
Et puis enfant, je me souviens de mes aïeux se tapant un gorgeon me dire tout en m’interdisant d’en boire ou lorsqu’ils faisaient « chabrot » : tu sais pitchoun, le vin est la plus hygiénique des boissons, c’est le lait des vieillards et le sang du seigneur… 
Comme quoi bien avant l’heure ils avaient en quelque sorte devancé cette étude et résumé cet article.