La montagne accouche d’une souris…

Comme souvent la présentation en réunion public d’une équipe et de son programme électoral ne déplace pas foule, et celle de la liste : -TOUS-POUR-LATOUR-DE-FRANCE- qui s’est tenue le 15 Février 2008 à la salle des fêtes, n’a pas dérogée à la règle.

Il est fort regrettable que certains électeurs ne se sentent pas davantage concernés et que pour de multiples et diverses raisons nous ne soyons pas plus nombreux, à vouloir nous informer et à venir débattre démocratiquement.
En ce qui concerne la présentation de la liste : -TOUS-POUR-LATOUR-DE-FRANCE- et du débat qui s’en est suivi dans un calme relatif et une ambiance entrecoupée de temps à autre par les injures de quelques grossiers personnages sympathisants de la liste conduite par Monsieur LETIERCE, rien de nouveau n’est apparu lors de cette réunion.

J’ai tout de même relevé quelques points qui me paraissent importants et que je livre à votre réflexion.

  • Aux diverses questions sur le coût et le financement de leur programme, la seule et unique réponse obtenue est : SUBVENTIONS et ECONOMIES.

  • Aucune explication et aucun chiffrage sur les montants des subventions à obtenir et comment et sur quels postes ils vont réaliser, des économies budgétaires.

  • Rien ou presque sur leurs intentions et les moyens à mettre en œuvre pour créer, richesse et emploi en facilitant l’implantation de nouveaux COMMERCES, ARTISANTS, PME et PMI sur notre commune.

  • En revanche sur les actions de mécénat, les choses sont à présent beaucoup plus claires : Si je ne suis pas élu, je ne travaillerais pas avec une autre équipe nous à expliqué leur mécène, Monsieur BOREIL. Autrement dit : Pas ELU, pas d’ARGENT.

  • Voilà au moins Monsieur une réponse franche, nette et prise qui est tout à votre honneur et qui nous en dis long sur vos envies et vos intentions, de faire ou de ne pas faire pour votre village qui est aussi le notre.


Touriles et Tourils, vous êtes et je vous laisse seul juge et responsable de vos choix, d’être pour ou contre et d’interpréter mes propos comme vous l’entendez.